Loi sur les stupéfiants (Lstup)
L’achat, la possession, la distribution, la fabrication,l’importation et l’exportation ainsi que la publicité de la plupart des substances psychoactives sont punissables selon la Lstup. Si tu achètes, détiens ou consommes des substances illégales, tu risques une amende, l’inscription au casier judiciaire, ou une privation de liberté.

La liste actualisée des substances interdites est publiée sur www.bag.admin.ch.

Circulation routière
En matière de circulation routière, vaut le principe de la « tolérance zéro » pour tous les drogues illégales connues. Si tu as consommé des drogues, tu devrais renoncer à prendre le volant pour au moins 12 heures. Si la police soupçonne la consommation, elle peut procéder à tout moment à des contrôles. Un test positif implique le retrait immédiat du permis de conduire.
Avec l’alcool vaut la règle du 0.5 ‰ (retrait du permis de conduire à partir de 0.8 ‰).

Contrôle d’identité
En Suisse, le port de documents d’identité est pas obligatoire. En revanche, faute de pièces d’identité, la police peut te conduire au poste pour vérifier tes coordonnées (nom, date de naissance, domicile). Rappelles-toi, que tu n’es pas obligé de donner d’autres informations. En cas d’arrestation, tu as le droit au silence.

Confidentialité
En principe, tous les professionnels – y compris les médecins, les conseillers en matière des drogues, etc. sont tenus à la confidentialité. Les informations que tu donnes ne peuvent donc pas être communiquéesqu’en cas exceptionnel (injonction du tribunal). Ceci s’applique également à l’égard de toute consommation de substances.